Des bio-panneaux à base d’algues pour absorber le CO2 et produire de l’énergie

0
390

Des panneaux solaires capables à la fois de capturer du dioxyde de carbone et de produire de l’énergie à partir de biomasse ? C’est le défi relevé par une start-up mexicaine, Greenfluidics, qui a conçu des panneaux composés de bioréacteurs à microalgues et de nanofluides. Ces bio-panneaux seraient capables de générer jusqu’à 328 kWh/m2 par an et permettraient de réduire les émissions de CO2 de 200 kg par an. Ils s’avèrent en outre, biodégradables à 90%. Cette technologie polyvalente unique au monde pourrait permettre de réaliser de grandes économies d’énergie.

Contrairement aux panneaux photovoltaïques, les bio panneaux de Greenfluidics ne se contentent pas de produire de l’énergie. Ils contribuent également à la lutte contre le réchauffement climatique grâce à un procédé de capture de CO2 intégré : les microalgues emprisonnées dans les panneaux agissent en effet comme toute plante au soleil, absorbant le CO2 et créant de l’oxygène par photosynthèse. « Nous pensons qu’il est important de produire des solutions pour un nouvel ordre énergétique mondial, où l’énergie fait partie d’une solution plus large pour notre environnement », a déclaré à Mexico Business News Miguel Mayorga, PDG de Greenfluidics.

Les nanofluides contenus dans les panneaux — constitués de nanoparticules de carbone — absorbent le rayonnement solaire ; la chaleur est ensuite utilisée pour produire de la biomasse ou transformée en courant électrique. Cette technologie présente l’avantage d’être évolutive (le PDG précise qu’il est notamment nécessaire et possible d’adapter la microalgue à chaque pays) et portable : les panneaux peuvent être installés sur n’importe quel type de structure où ils peuvent être exposés au rayonnement solaire. Ils peuvent même être installés en guise de fenêtres.

https://trustmyscience.com/bio-panneaux-base-algues-absorber-co2-produire-energie/

Illustration des bio-panneaux solaires à microalgues. | Greenfluidics