Des chercheurs ont mis au point des batteries capables de recharger une voiture électrique en 10 minutes

0
286

Une équipe d’électro chimistes est parvenue à optimiser des batteries de voitures lithium-ion pour qu’elles puissent supporter, sans être endommagées, un temps de charge de 10 minutes seulement.

C’est peu dire que l’invention de la batterie lithium-ion, dans les années 1970, fut une véritable révolution. Au point que près de 50 ans plus tard, ses créateurs ont été récompensés du prix Nobel de Chimie 2019 pour l’avoir mise au point. Présente dans les smartphones, les ordinateurs portables, les montres connectées, les consoles de jeux, les deux roues ou encore les voitures électriques, la batterie lithium a offert à nos appareils une autonomie aussi bouleversante d’un point de vue sociétal que l’invention de l’électricité.

Pourtant, ce petit réceptacle à énergie pose encore plusieurs problèmes, notamment dans le domaine de l’automobile. Outre son empreinte écologique élevée, tant à la fabrication qu’en fin de vie, elle a l’inconvénient de nécessiter un temps de charge encore long et peu compatible avec les attentes des conducteurs. Mais les récents travaux d’une équipe de chercheurs de l’Université de Pennsylvanie, publiés dans la revue Joule mercredi 30 octobre 2019, laissent entendre que cet obstacle pourrait bientôt être franchi.

Chauffer la batterie, un paradoxe efficace

Les chimistes ont découvert une méthode de charge inédite qui permettrait aux batteries de bénéficier d’une autonomie de 300 kilomètres en 10 minutes seulement, et ce sans dommage. Pour le moment, une telle quantité d’énergie reçue en si peu de temps ne peut être tolérée par les batteries équipant les voitures électriques, au risque de provoquer des excroissances de lithium au niveau de leur anode et d’entraîner un court-circuit. Mais les chercheurs ont trouvé un moyen de leur faire « avaler » l’équivalent de 400 kilowatts en moins d’un quart d’heure