Des vers géants prédateurs envahissent les jardins français.

0
280

Ces vers, qui mesurent jusqu’à 40 centimètres, menacent pour la biodiversité des sols et leur équilibre écologique.

Une des conséquences de la mondialisation et de l’accroissement des échanges internationaux de marchandises est l’introduction d’espèces exotiques envahissantes. En France, on a ainsi vu arriver récemment la punaise diabolique, le Frelon Asiatique et l’Écureuil de Corée, et aussi les Plathelminthes terrestres tels que Platydemus manokwari(depuis la Nouvelle-Guinée) ou Obama nungara (depuis l’Amérique du Sud).

Ces Plathelminthes terrestres, qui passent de continent à continent avec les transports de plantes, sont généralement des animaux d’une taille modeste, environ 5 cm : ils tiennent dans la main – quoique ce soit une mauvaise idée de les toucher. Parmi les Plathelminthes terrestres, il existe toutefois un groupe d’espèces géantes, qui ont toutes la tête… > Lire la suite sur L’Obs

Cette espèce peut atteindre 40 cm de longueur. Pierre Gros, CC BY-SA

Cet article est publié en collaboration avec les chercheurs de l’ISYEB (Institut de Systématique, Évolution, Biodiversité, Muséum national d’Histoire naturelle, Sorbonne Universités). Ils proposent chaque mois une chronique scientifique de la biodiversité, « En direct des espèces ». Objectif : comprendre l’intérêt de décrire de nouvelles espèces et de cataloguer le vivant.